pencil
Version imprimable
 
 
télécharger mp3
 
télécharger mp3
 
Lire autres d'articles
 
 
 
 
 
LE PPP VIENT REDÉFINIR LE MARIAGE

Bonjour,
Si aujourd’hui le gouvernement canadien ni même la cour suprême du Canada ne veulent pas « ou ne savent pas » comment définir le mariage, avons nous le droit de marier les gens? Devrions nous tout simplement enrayer la définition du mot « mariage »  du petit ou du gros Larousse (et pour être bilingue aussi), du M. Webser? Selon les règles normales, les définitions de tous les mots possibles ont pour but de guider les gens dans le sens réel de la définition spécifique. Autrement, elles seraient  des définitions inappropriées. Ainsi, marier les gens sans définition est comme laisser un troupeau dans un pâturage ou il y a autant de mauvaises herbes que de bonnes, et ou chacun se doit de se tailler une définition.

Si nous tentons quand même de chercher dans ces livres la définition du mot mariage, nous nous rapprochons facilement de la vérité, quelle que soit la date de notre naissance, notre origine, notre appartenance, nous somme tous des mariés. Le mot mariage veut dire le rassemblement parfait et accomplit de deux espèces ou personnes différentes qui s’abandonnent à eux même et acceptent de devenir une seule et unique  personne. Et la preuve tangible de ce rassemblement et de cette acceptation, est l’enfant. Le croisement volontaire de la  substance mâle et femelle dans les entrailles ou la transfiguration des espèces permet à deux êtres de vivre leur nouvelle identité dans l’enfant qui naît. Est que ça s’arrête-là? Pas du tout! C’est là que les deux êtres ont prit corps dans l’enfant et du coup ils deviennent unis jusqu’à ce que la mort les sépare.

Maintenant, peu importe qu’il naisse diminué physiquement ou mentalement, qu’il soit muet ou aveugle, qu’il ne comprenne aucune forme de langage ni de mots tangibles, qu’il ne sache pas se nourrir, nous avons là une poupée vivante. Regardons les deux sortes de poupées. La poupée naît de sexualité ou de faiblesse physique et l’autre poupée soit disant naît  dans le désir de faire l’éloge de la beauté de notre travail d’amour : les deux bébés se cherchent une identité. Nous humains, nous avons eu deux choix à notre naissance qui démontrent qui nous sommes par notre comportement. De l’autre côté, nous avons une vision des deux enfants qui sont égaux car le miracle de la vie prend place à la naissance. Chacun des deux êtres, en leur pensée vient offrir un monde nouveau à ces enfants dans lesquels se manifeste leur présence physique et charnelle. De même, les parents qui offrent du soutien de nature mâle et femelle initient l’enfant à une vie de moralité basée sur le respect de chacun dans ce  mariage qui débute par la reformation de trois individus que sont le père et la mère mariés dans l’enfant qui changera le monde. Voilà les miracles de l’amour. Alors, parents d’aujourd’hui  écoutez la parole des enfants car vous pourrez un jour disparaître devant lui, mais en fait, vous ne le quittez jamais. Il ou elle vous amène partout. Qui peut donc vraiment dire avoir été abandonné par ses parents? Même à la naissance, si tu n’as jamais vu tes parents, tu es la preuve de leur éternelle présence. Leur corps et leur sang sont ancrés en toi : une transfiguration grandissante.

Merci de nous avoir lus et répondez s’il vous plaît.

 

Tout le contenu copyright © Mission du Saint Suaire | La Photos des Yeux Ouverts bésoin de la permission par © la Mission du Saint Suaire

english